La salle d’interrogatoire

Cette activité permettra aux élèves de développer leur pensée critique en remettant en question les actions, les choix, l’incidence et l’importance de personnages clés de la guerre de 1812.

Remettons en question les décisions des acteurs clés de la

guerre de 1812

L’Histoire regorge de héros et de vilains et, dans bien des cas, ce qui fait qu’un personnage tombe dans une catégorie ou dans l’autre n’est qu’une question d’opinion. Dans les situations désespérées, en temps de guerre par exemple, les gens sont obligés de faire des choix et de poser des gestes décisifs. L’Histoire jugera que certains d’entre eux ont fait ce qu’il fallait tandis que d’autres seront condamnés à jamais pour leurs mauvais choix, leur inaction ou leur lâcheté.

Objectifs d’apprentissage : Cette activité permettra aux élèves de développer leur pensée critique en remettant en question les actions, les choix, l’incidence et l’importance de personnages clés de la guerre de 1812.

Activité : Les élèves participeront à un interrogatoire dans le cadre d’un jeu de rôle, où les autres membres de leur équipe ou le reste de la classe mettront les principaux personnages historiques de la guerre de 1812 sur la sellette, remettant en question leurs choix et leurs actions. Cet exercice peut être réalisé dans un cadre évoquant un procès, où le reste de la classe représente le jury et débat de l’innocence ou de la crédibilité du personnage en question. Cette activité peut être réalisée en groupes ou par la classe dans son ensemble.

Suggestions

Avant l’interrogatoire :

1. Demandez aux élèves d'effectuer une recherche sur l’un des personnages suivants, qui ont participé aux différentes batailles de la guerre :

  • Le général William Hull
  • Joseph Willcocks (Volontaires canadiens)
  • Le capitaine Robert Runchey
  • James Madison
  • Andrew Jackson

2. Lorsqu’ils ont terminé leur recherche, les élèves se réunissent en équipes et décident quels personnages ils aimeraient jouer dans le cadre de l’activité et qui sera l’interrogateur. Par exemple, une équipe de six pourrait comprendre trois personnages et trois interrogateurs. Tous les membres de l’équipe peuvent contribuer à l’élaboration des questions et des réponses.

3. Les équipes décident des questions qui seront posées pendant l’interrogatoire. Elles peuvent s’aider du guide de planification pour rédiger les questions. Par exemple, l’interrogateur pourrait demander au général William Hull d’expliquer les raisons qui l’ont poussé à abandonner le fort Détroit. Les élèves devraient préparer de 5 à 10 questions en vue de l’interrogatoire.

Pendant l’interrogatoire :

4. Les groupes présentent leur interrogation tour à tour au reste de la classe. Vous pouvez réorganiser la salle de classe pour lui donner l’apparence d’une salle d’audience traditionnelle ou simplement demander au personnage interrogé de s’asseoir sur une chaise face à la classe tandis que l’interrogateur se promène dans la salle et lui pose des questions.

5. Vous pourriez demander aux élèves qui jouent un personnage de se déguiser en costume d’époque, et l’interrogateur pourrait porter des vêtements appropriés (tenue professionnelle, comme un veston, une chemise et une jupe longue ou un pantalon).

Après l’interrogatoire :

6. Une fois l’interrogatoire terminé, vous pourriez demander au reste de la classe de voter pour déterminer l’innocence ou la crédibilité du personnage en question. Demandez-leur d’expliquer pourquoi ils croient que les gestes posés par le personnage étaient justifiés ou de décrire le genre de peine que celui‑ci devrait servir, selon eux.

7. Les élèves choisissent un des personnages interrogés et, assumant le rôle de celui‑ci, écrivent une lettre à leur famille ou à leurs supérieurs expliquant pourquoi ils ont été interrogés et comment ils se sont sentis.