Assises sanglantes d'Ancaster de 1814

Les Assises sanglantes d'Ancaster sont en fait le nom donné à la succession de procès qui eurent lieu pendant la Guerre de 1812. Bien que la plupart des habitants du Haut-Canada aient choisi de se battre pour défendre leur colonie ou encore, de rester neutres dans ce conflit de 1812, il y avait tout de même des hommes dans toutes les régions de la province qui sympathisaient avec les Américains. Certains d'entre eux rejoignirent ouvertement les rangs des envahisseurs américains, d'autres traversèrent la frontière pour aller vivre aux États-Unis.

Au cours des mois de novembre et décembre 1813, la milice canadienne surprit et arrêta un groupe de maraudeurs aux abords d'une maison près de Chatham, en Ontario. Quinze habitants de la province se retrouvaient parmi les prisonniers.

Ces hommes furent conduits à York pour y subir un procès (le terme « assise » renvoie aux tribunaux autrefois chargés d'appliquer les lois du droit civil et pénal). Le 23 mai 1814, le tribunal entame les délibérations à Ancaster. Dix-neuf hommes furent accusés de haute trahison. Les condamnations furent prononcées entre le 7 et le 21 juin. Jacob Overholtzer, Aaron Stevens, Garrett Neill, John Johnston, Samuel and Stephen Hartwell, Dayton Lindsey, George Peacock Jr., Isaiah Brink, Benjamin Simmons, Adam Crysler, Isaac Petit, Cornelius Howey, John Dunham et Noah Payne Hopkins furent déclarés coupables. Dayton Lindsey, Noah Payne Hopkins, John Dunham, Aaron Stevens, Benjamin Simmons, George Peacock Jr., Isaiah Brink et Adam Crysler furent pendus le 20 juillet 1814 à Burlington Heights.

Auteur James Marsh

 

 

Liens externes